Du fait de la forte croissance des cambriolages dans notre pays, la protection du domicile va devenir une préocupation essentielle des ménages. Face à ce fléau, comment protéger efficacement une habitation ?

Avec un système d’alarme ??? Il faut rappeler sa fonction : elle permet de prévenir, signaler, alerter et si possible, en dernier lieu, elle doit pouvoir dissuader un cambrioleur. Hors les cambriolages se déroulants de manière très brèves, les voleurs sont de moins en moins gênés. Le temps que l’entourage comprenne ce qu’il se passe, le délit est terminé depuis longtemps.

Pour faire simple, les système d’alarmes jouent sur l’aspect dissuasif. Avec ce type de protection, on « espère » que le malfaiteur va se détourner … Une alarme ne peut en aucun cas stopper celui qui a décidé malgrè tout de poursuivre son délit. Malheureusement, le temps où l’on entendait « à la sonnerie d’une alarme, 95% des voleurs s’en vont » est terminé …

On peut donc dire que l’alarme n’est pas une solution suffisante pour réellement empêcher de manière physique un cambriolage.

Avec un sytème de vidéosurveillance / service de télésurveillance ??? … De même que pour l’alarme, ces systèmes font partie du processus de dissuasion, et non de protection réelle. La vidéosurveillance permet au habitants de voir en temps réel ce qu’il se passe dans leur domicile où qu’ils soient (via un smartphone par exemple). Mais cela ne constitue en rien une barrière protectrice pour votre habitation.

La télésurveillance propose quand à elle de faire surveiller votre maison à distance, afin de déclencher une intervention. Mais le temps que le processus se mette en place, le délit est fini depuis bien longtemps.

On peut donc dire que ces n’est pas une solution suffisante pour réellement empêcher de manière physique un cambriolage.

Face à ce phénomène croissant, il est clair que la dissuasion seule n’est plus un obstacle efficace. En effet, si les malfaiteurs hésitent de moins en moins à venir dans des maisons alors que les habitants sont présents (par exemple la nuit), il est certain qu’ils ressentent beaucoup moins de gêne vis à vis d’une sonnerie d’alarme ou d’une caméra que par le passé.